PRIX LES PLUS BAS
JUSQU'À 60 % D'ÉCONOMIE
LIVRAISON GRATUITE
COMMANDE DE + DE €60+
GARANTIE
TRANSPARENT, TESTÉ
LA PLUS LARGE GAMME
+ DE 1200 PRODUITS

Faut-il muscler ses pectoraux quand on est une femme ?

Participez à la discussion

 

Les femmes doivent-elles muscler leurs pectoraux ? La musculation des pectoraux fait-elle prendre de la poitrine ? Autant de questions auxquelles nous répondrons dans cet article.

Pourquoi muscler ses pectoraux ?

Les femmes comme les hommes disposent de pectoraux. Ce sont des muscles placés en haut du torse. Les femmes aussi doivent muscler leurs pectoraux pour les raisons suivantes :

  • Garder un équilibre musculaire

Aucun muscle ne doit être laissé à l’abandon. Chaque muscle doit être travaillé pour garder une certaine harmonie, une certaine homogénéité. Les pectoraux sont construits de manière à équilibrer les dorsaux, ce sont des muscles antagonistes. Si vous n’entraînez pas vos pectoraux, vous aurez probablement des problèmes de posture, des maux de dos, voire des déséquilibres musculaires.

  • Réduire le risque de blessures

Laisser de côté l’entraînement d’une partie du corps peut entraîner des blessures, des déchirures, des tendinites.

  • Avoir une meilleure apparence

Travailler ses pectoraux permet de donner aux seins une apparence « plus galbée ». En d’autres termes, les exercices de pectoraux peuvent indirectement changer l’apparence de votre décolleté.

  • Obtenir une meilleure fonctionnalité

Les pectoraux comptent comme l’un des groupes musculaires les plus importants du corps humain, et sont le principal moteur de l’adduction, la rotation des bras et de l’antépulsion et flexion des bras. Les exercices améliorent également votre capacité à lancer, repousser quelque chose, escalader, maintenir une force. De nombreux mouvements du quotidien.

  • Augmenter sa force

Vous ne pouvez pas augmenter votre force de poussée sans cibler les pectoraux. Le fait de ne pas renforcer les pectoraux, vous vous retirez d’un potentiel de force important.

  • Aider d’autres muscles

Le travail des pectoraux vous aidera à développer les épaules et les triceps étant donné que vous utilisez ces muscles lors de n’importe quelle forme de développé.

 

Comment muscler ses pectoraux ?

Les pectoraux sont composés de deux muscles : le petit pectoral et le grand pectoral. N’utilisez pas que des poids légers, les muscles doivent être soumis à un stress pour progresser. Mettez de l’intensité en recherchant le gain de masse musculaire.

Pour les muscler, il faut donc réaliser deux types d’exercices :

  • Des exercices en poussant: développé couché, développé incliné, pompes
  • Des exercices en écartant et serrant: écarté couché, écarté incliné
  1. NB. Bien que l’entraînement des pectoraux semble être indispensable, il existe des exceptions : notamment les femmes qui ont eu une augmentation mammaire, ce qui peut entraîner des complications.

Au bout de combien de temps ?

C’est très long voire impossible pour certaines femmes. En effet, les femmes ont plus de mal à prendre de la masse musculaire que les hommes. Il faudrait plusieurs années d’entraînement pour prendre de manière importante.

Le travail des pectoraux ne travaille pas les seins. Les seins ne sont pas des muscles, mais des glandes mammaires, constituées en grande partie de graisse. En revanche, Le renforcement et la tonification des muscles de la poitrine donneront un petit coup de pouce à la tenue de vos seins.

Vais-je perdre de la poitrine ?

Non, c’est une idée fausse. Beaucoup de femmes bodybuildeuses n’ont plus vraiment de poitrine, du fait de leur sèche car rappelons-le, la poitrine est composée de graisse. En séchant, elles vont diminuer cette masse graisseuse et éliminer cette graisse.

En conclusion, les femmes aussi ont des pectoraux et doivent les travailler. Il n’y a aucun risque de « trop » prendre d’un coup, du fait de l’absence de testostérone. Travailler les pectoraux a de nombreux avantages tant d’un point de vue esthétique que fonctionnel.

On vous laisse retrouver tous nos autres articles sur The Core !

Article écrit par Sandrine Dominiak

https://www.instagram.com/sangdrou_fitness/

 

Les commentaires sont fermés.