PRIX LES PLUS BAS
JUSQU'À 60 % D'ÉCONOMIE
LIVRAISON GRATUITE
COMMANDE DE + DE €60
GARANTIE
TRANSPARENT, TESTÉ
LA PLUS LARGE GAMME
+ DE 1200 PRODUITS

L’IMC, c’est quoi ? On vous explique

Participez à la discussion

 

L’IMC est l’indice de masse corporelle. L’IMC est une mesure du poids par rapport à la taille dont l’objectif est d’évaluer les risques santé qui sont associés au poids. Il doit se maintenir entre 18.5 et 25. Mais l’IMC tel qu’il est utilisé depuis les années 1980 est-il encore de nos jours un bon indicateur ? Quelles sont les limites de l’IMC ?

Quel est l’intérêt de calculer l’IMC ?

L’IMC a pour objectif de diagnostiquer certaines maladies telles que l’obésité. Cependant, il faut prendre du recul en le calculant. De plus, l’IMC ne donne pas de poids idéal.

Comment calculer l’IMC ?

On divise son poids (kilos) par sa taille (en mètres) élevée au carré.
Par exemple, une personne qui pèse 60kg et qui mesure 1,60m :

IMC = Poids (kg) / (Taille (m)2)

IMC = 60/1.60² = 60/2.56 = 23.44

Comment interpréter son IMC ?

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il existe une classification officielle selon le tableau suivant :

Classification selon l’OMS Valeur de l’IMC (en kg/m2)
Insuffisance pondérale < 18.5
Insuffisance pondérale sévère < 16.5
Insuffisance pondérale modérée 16.00 – 16.99
Insuffisance pondérale légère 17.00 – 18.49
Corpulence normale 18.50 – 24.99
Surpoids ≥ 25.00
Pré-obésité 25.00 – 29.99
Obésité ≥ 30.00
Obésité de classe I 30.00 – 34.99
Obésité de classe II 35.00 – 39.99
Obésité de classe III ≥ 40.00

Interprétations :

  • Si le chiffre obtenu est inférieur à 15 : cas de maigreur extrême.

Cela peut avoir de fortes répercussions sur la santé, et nécessite un bon suivi médical.

  • Entre 16 et 19 : corpulence maigre. Il n’y a toutefois pas nécessairement de problèmes.
  • Entre 20 et 25 : le rapport est jugé normal.
  • Entre 25 et 29.9 : surpoids, puis obésité modérée jusqu’à 35.
  • Entre 35 et 40 : obésité sévère.
  • >40 : obésité morbide. Le risque de maladies et de problèmes augmentent.

Quels sont les avantages de calculer son IMC ?

  • Il s’agit d’un calcul simple qui ne nécessite que deux éléments: le poids et la taille.
  • L’IMC est une méthode qui permet de connaître sa surcharge pondérale.
  • Il est reconnu à l’échelle internationale.
  • Connaître son IMC peut permettre de prendre de nouvelles habitudes alimentaires, et d’améliorer son hygiène de vie.

Quelles sont les limites de l’IMC ?

  • L’IMC ne prend pas en compte l’histoire de la personne : son âge, son poids, son sexe alors que ce dernier peut avoir un impact. En effet, les femmes ont naturellement plus de réserves graisseuses que les hommes.
  • L’IMC ne permet pas de connaître avec précision ni la masse grasse, ni osseuse, ni musculaire. De plus, une personne très musclée peut avoir un IMC élevé sans être obèse.
  • Il ne s’applique pas à toutes les populations ( moins de 18 ans, enfants, femmes enceintes, sportifs) et ne prête pas attention aux différences morphologiques des individus des différents pays. Dans les pays asiatiques, les habitants sont de manière générale de constitution très maigre. L’IMC risque d’indiquer un état de maigreur non pertinent.
  • Aussi, le poids idéal est également une question de ressenti, pas simplement de calcul. L’IMC n’est qu’une donnée statistique calculée. L’IMC n’indique pas la localisation de la graisse. Or, selon l’endroit où elle se situe, cela sera plus ou moins dangereux. De plus, la distribution de la masse grasse corporelle peut varier d’un individu à un autre.

Existe-t-il des alternatives ?

  • L’Indice de Masse Adipeuse (IMA ou Body Mass Index) qui permet de calculer le tour de hanche ou de taille. En effet, il s’agit d’un bon indicateur anthropométrique du tissu adipeux. La graisse au niveau abdominal est corrélée au diabète de type 2, aux pathologies cardiovasculaires, et, plus généralement, aux risques de mortalité. Cependant, la limite de la mesure du tour de taille est sa précision notamment pour les personnes en obésité extrême.
  • Le rapport taille/hanche : en divisant la taille en cm par le tour de hanches en cm.
  Homme Femme
Risque faible Moins de 0.95 Moins de 0.80
Risque moyen De 0.96 à 1 De 0.81 à 0.85
Risque élevé Plus de 1 Plus de 0.85
  • Pour finir, au-delà du poids et de l’IMC, il est intéressant de mesurer son poids avec un pèse-personne impédancemètre. En effet, il possède comme avantage de mesurer le poids mais aussi la composition corporelle (masse musculaire, masse grasse, masse hydrique, masse osseuse…).

En conclusion, l’IMC est donc un outil intéressant pour évaluer et suivre son poids, néanmoins il peut présenter certaines limites.

 

On vous laisse retrouver tous nos autres articles sur The Core !

Article écrit par Sandrine Dominiak

https://www.instagram.com/sangdrou_fitness/

 

Les commentaires sont fermés.