PRIX LES PLUS BAS
JUSQU'À 60 % D'ÉCONOMIE
LIVRAISON GRATUITE
COMMANDE DE + DE €60
GARANTIE
TRANSPARENT, TESTÉ
LA PLUS LARGE GAMME
+ DE 1200 PRODUITS

Les oméga-3 améliorent la performance sportive

Participez à la discussion

Une consommation régulière d’Omégas 3 apporte un grand nombre de bienfaits pour notre corps et notre moral. Les Omégas 3 jouent un rôle important dans notre santé, aussi bien physique que mentale, il est donc vivement conseillé d’en consommer. Les athlètes qui reçoivent des suppléments d’acides gras oméga-3 ont une fonction musculaire améliorée et moins de fatigue musculaire.

Il en existe 3 types:

  • L’acide alpha-linolénique ALA ou AAL est qualifié d’essentiel. En effet, les autres acides gras peuvent être synthétisés par le corps à partir de celui-ci. Il est particulièrement présent dans l’huile et les graines de lin et de chanvre et ainsi que dans l’huile de colza
  • l’acide eicosapentaénoique EPA ou AEP, le corps humain peut le synthétiser mais de façon très faible. Il est onc important de consommer des aliments riches en AEP tels que les poissons gras.
  • l’acide docosahexaénoique DHA ou ADH, est également présent dans les produits marins (poissons gras). Il joue un rôle important dans le développement du cerveau et de la rétine.

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Toronto et parue dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition rapporte que des suppléments d’acides gras oméga-3 peuvent améliorer la fonction neuromusculaire et atténuer la fatigue musculaire chez les athlètes. Aussi la consommation d’Omégas 3 agit sur la concentration, les facultés d’apprentissage et même la mémoire. Sur une plus grosse échelle, les Omégas 3 pourraient même ralentir, voire réduire, les signes liés à l’âge. De plus, l’utilisation des graisses pour fournir l’énergie à votre organisme permettra de diminuer la prise de graisse tout en favorisant la prise de masse sèche.

Les Omégas 3 semblent avoir beaucoup de bienfaits concernant la santé cardiovasculaire.

Ils permettent d’augmenter les niveaux de HDL (c’est-à-dire le « bon cholestérol »), de réduire la tension artérielle en cas d’hypertension, de prévenir la formation de plaques liées au cholestérol, de réduire le niveau de triglycérides d’environ 20 % et même de réduire les chances d’arythmies fatales.

Les acides gras oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés trouvés sous forme de longues chaînes dans les poissons gras, coquillages, crustacés, les oeufs de poules nourries aux graines de lin. On peut aussi les synthétiser à partir de l’acide alpha-linolénique du colza, des graines de lin, des noix…

Les nerfs centraux et périphériques sont constitués d’acides gras, essentiellement polyinsaturés. Les oméga-3 font partie intégrante des neurones, terminaisons nerveuses, myéline et membranes musculaires. Et de plus en plus de preuves suggèrent que les oméga-3 améliorent la fonction neuronale et les adaptations à l’exercice.

 

Les commentaires sont fermés.