La vitamine B7

Participez à la discussion

 

La vitamine B7 est la dénomination incorrecte de la vitamine B8, qui est elle aussi appelée inositol, ou biotine. Elle est indispensable pour l’organisme.

L’inositol peut être synthétisé par l’organisme à partir du glucose, ce qui le différencie des autres vitamines, qui elles, ne le peuvent pas. Cette vitamine a de nombreuses vertus thérapeutiques. Mais quelles sont-elles exactement ?

Pourquoi est-elle importante ?

Elle est impliquée dans :

  • la synthèse des acides aminés ainsi que des acides gras
  • le maintien du bon fonctionnement du système nerveux
  • Et enfin, dans le métabolisme des aliments

Quels sont ses bienfaits ?

  • Traiter de nombreux maux ou pathologies
  • Elle améliore la qualité ovocitaire des femmes, et donc leur fertilité
  • C’est un traitement efficace contre certaines maladies mentales
  • Améliorer le métabolisme des lipides, et augmente la part de « bon » cholestérol
  • Aide à prévenir les troubles de l’humeur associés au syndrome prémenstruel
  • Intervient dans le renouvellement des cellules de la peau et des cheveux
  • A un effet anxiolytique, et peut être une aide pour les personnes souffrant d’anxiété et d’irritabilité
  • Active les réactions hormonales
  • Permet de lutter contre la dépression
  • Améliore la résistance à l’insuline
  • Prévient l’apparition de certains dysfonctionnements, notamment responsable de l’obésité
  • Aide à combattre l’artériosclérose et l’hypertension
  • Pour finir, diminue les douleurs

Quels sont les risques de carence en vitamine B7 ?

Cela entraîne un mauvais métabolisme énergétique, qui peut causer d’autres problèmes comme :

  • Pour commencer, les maladies oculaires
  • des crampes musculaires
  • Aussi, les troubles nerveux
  • des problèmes de cheveux et d’ongles (fragilité)
  • Et enfin, des problèmes sur la santé des os, le transit intestinal, la fécondité

Dans quels aliments trouve-t-on de la vitamine B7 ?

Les aliments riches en vitamine B7 sont :

  • Le jaune d’œuf
  • Le lait
  • L’avoine
  • Les champignons
  • La gelée royale
  • La levure de bière
  • Les graines germées
  • Les abats
  • Les lentilles
  • Les haricots rouges
  • Le pamplemousse
  • Les oranges
  • Les choux-fleur
  • Les petits-pois
  1. La vitamine B7, en plus d’être fournie par l’alimentation, est également fabriquée par la flore intestinale.

Quelle quantité en consommer ?

L’apport journalier n’a pas été déterminé de manière officielle. De plus, les dosages varient en fonction du syndrome à soigner (troubles mentaux, syndrome prémenstruel, etc.).

Mais il est recommandé un dosage d’inositol allant de 0,5 à 2 g par jour.

  1. Il est important de demander l’avis d’un médecin pour toutes les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les enfants.

De plus, le taux d’inositol décline avec l’âge.

Quels sont les risques d’excès de vitamine B7 ?

Des troubles digestifs légers (nausées, diarrhées, flatulences). La consommation d’inositol est morelle lorsque l’on dépasse 10 g par kg de poids de corps par jour.

 

En conclusion, l’intérêt de l’inositol n’est pas de fournir de l’énergie rapidement à l’organisme, mais de générer des réactions enzymatiques qui permettent d’assurer la santé des membranes cellulaires, et le métabolisme des graisses et des protéines.

 

On vous laisse retrouver tous nos autres articles sur The Core !

Article écrit par Sandrine Dominiak

https://www.instagram.com/sangdrou_fitness/

Les commentaires sont fermés.